La blockchain pour la liberté, propriété et prospérité

La bonne nouvelle crypto du jour peut être le rapport de Yahoo News que l’une des idées les plus prometteuses en matière de développement économique a peut-être vu l’un de ses premiers pas tangibles en avant grâce à la technologie de la blockchain.

En décembre 2017, Overstock’s Medici, Inc. et Hernando de Soto ont créé une coentreprise pour donner vie aux idées novatrices de de Soto sur la façon d’aider les pauvres des pays en développement en protégeant mieux leurs droits de propriété grâce à la blockchain.

L’idée clé de De Soto est que beaucoup de pauvres dans le monde en développement suffrent non pas à cause du capitalisme mondial (comme beaucoup le croient), mais à cause de leur manque de capacité à y participer. Les systèmes juridiques de nombreux pays font qu’il est trop lourd pour les pauvres de définir et de protéger leurs titres fonciers et autres biens. La blockchain peut évidemment aider à mieux refléter ces droits à un coût beaucoup moins élevé et en minimisant le rôle des fonctionnaires potentiellement corrompus.

Aujourd’hui, Medici Land Governance a signé un protocole d’accord avec la municipalité de Tullum au Mexique en vue de développer un registre des droits de propriété basé sur une chaîne de blocs pour une zone définie de la municipalité. L’idée centrale est de refléter la répartition réelle des droits de propriété et de créer des procédures pour l’administration automatique des transactions.

Share

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *