Les dynamiques des prix du Bitcoin peuvent ressembler celles des actifs plus traditionnels

Les observateurs extérieurs peuvent trouver beaucoup de phénomènes étranges sur les marchés des cryptomonnaies. Il suffit d’indiquer que Tron et Bitcoin SV ont une capitalisation boursière supérieure à celle de Cardano. Néanmoins, au moins en ce qui concerne l’actif cryptographique le plus important, le BTC, une publication récente de chercheurs réputés pourrait suggérer qu’il s’agit d’un actif financier de plus en plus mature.

Des scientifiques de l’Institut de physique nucléaire de l’Académie polonaise des sciences (IFJ PAN) de Cracovie ont récemment publié un article dans le prestigieux journal Chaos : An Interdisciplinary Journal of Nonlinear Science analysant les prix du BTC de 2012 à avril 2018. Leur analyse suggère qu’après les deux premières années de la période analysée, les prix du BTC ont commencé à présenter les mêmes caractéristiques que les actifs financiers plus traditionnels. Ces caractéristiques sont les taux de rendement descriptibles par la loi cubique inverse, l’absence de corrélation entre les signes de rendement, la réticence du marché à changer de trend et la multifractalité. Le texte du pre-print du papier est disponible sur arxiv.

La principale mise en garde potentielle de cette étude est peut-être qu’elle s’est concentrée sur une multitude de périodes très courtes et que les cycles massifs de hausses de prix suivis de baisses dramatiques rendent toujours le BTC suspecte. Toutefois, cela peut découler non pas des problèmes de fonctionnement du marché du BTC, mais de l’incertitude très élevée associée à l’actif lui-même.  

Share

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *